Écrit par Karine LH

Jonas Kerszner, jeune philosophe et poète publie un recueil de textes poétiques regroupant ses compositions de ces cinq dernières années : le Zion. C’est durant cette période que le cancer “pointe son bec”. Jonas partage avec nous son combat et nous présente ses armes : les mots.


Kicking Cancer est la nouvelle mobilisation de MakeSense pour se battre autrement contre le cancer : en rapprochant les acteurs différents qui ne se parlent pas, en proposant des outils à tous pour mieux comprendre la maladie et s’en protéger au mieux, et en donnant la parole à ceux qui veulent faire porter leur voix et leur combat. Avec MakeSense, Kicking Cancer lance une série d’articles qui mettront en avant différents profils touchés de près par le cancer : patients et anciens patients, médecins, chercheurs, proches, associations, entrepreneurs, etc.


Jonas Kerszner

Jonas Kerszner, 21 ans, est en fac de lettres à l’université Paris 7, et se présente comme philosophe et poète. Auteur de plusieurs romans, il publie le Zion, un recueil de textes poétiques regroupant ses compositions sur une période de presque cinq ans.

« Le Zion représente avant tout une recherche d’identité profonde. Mais le Zion c’est aussi un territoire spirituel que chacun cherche à atteindre ».

Pour l’auteur, cette quête identitaire commence lors du décès de sa sœur, Margot, emportée par le cancer. Il personnifie alors le cancer, le provoque par les mots et la réponse ne se fait pas attendre. Quelques années plus tard, le cancer « pointe son bec » et Jonas peut enfin se battre contre son ennemi, « le monstre » comme il le nomme.

poème de Jonas Kerszner

Ce cancer, Jonas le reçoit comme un miracle. La probabilité que deux enfants d’une même famille soient touchées par le cancer aussi jeune est infime. Aussi, c’est une épreuve chargée de sens qu’il entend combattre de toutes ses forces, telle une vengeance personnelle.

« L’esprit joue énormément sur le corps »

Face à cet ennemi redoutable, Jonas Kerszner découvre une arme efficace, celle des mots et de l’évasion spirituelle.

«  Les semaines de chimio sont les plus difficiles à vivre. On est enfermé pendant un mois, plutôt seul la plupart du temps et affaibli par les nombreux traitements. C’est pourtant dans ces moments-là que j’ai développé ce que j’appelle des expériences de pensée. Je fermais les yeux et je me plongeais dans une situation agréable. Souvent, les personnages de mes romans y apparaissaient et me conseillaient, me rassuraient. Et en ouvrant les yeux, je n’avais plus mal. C’est de là que j’ai compris à quel point l’esprit joue énormément sur le corps. »

La guérison par l’esprit, une thérapie qui apparaît avec Paracelse dès le XVIème siècle souligne déjà l’importance de l’esprit dans tout processus de rémission.

« Sachez que l’action exercée par la volonté est un point important dans la médecine ».

Souvent réfutée par la médecine, ces thérapies constituent pourtant pour certaines personnes des alternatives efficaces et complémentaires des traitements cliniques. L’expérience de pensée de Jonas Kerzsner décrite plus haut s’identifie ainsi à la méditation contemplative : se mettre dans une situation plaisante et mettre de côté tous ses problèmes.

« Paradoxalement, le cancer m’a rendu plus fort, a renforcé mon goût de la vie. Ma vie ne tourne pas du tout autour de cette maladie. »

RAPoésie

Outre les différents livres que Jonas Kerzner a déjà publié, (Run Boy Run, Souvenir d’une princesse et le Zion), pour la seconde année consécutive il a organisé le concours RAPoésie. La finale s’est tenue le 31 Mars 2017, à bord d’une péniche sur la Seine.

Affiche RAPoésie

« Aujourd’hui, l’oralité de la poésie s’est perdue et la RAPoésie vient combler ce vide. Ce que j’appelle RAPoésie, c’est cette branche du rap où les rappeurs travaillent les assonances et les allitérations, choisissent une thématique et construisent des schémas de rimes. C’est ce genre de rap qu’on a mis en avant dans le concours RAPoésie, en partenariat avec l’association Noise La ville. Une trentaine d’étudiants sont montés sur scène pour rapper ou slammer leurs textes et les deux gagnants ont remporté un enregistrement. En parallèle, on a mis en place une expo qui retrace l’histoire de la poésie orale. »

On en oublierait même que Jonas a un cancer, et c’est ce qu’il souhaite. Combattre le cancer en continuant de vivre pleinement sa vie, en surmontant les obstacles et en donnant un gros Kick au cancer.

Poème de Jonas Kerszner

Article rédigé par Jonathan Molina 

Le Zion disponible ici !
Et pour ne rien rater de son actualité, rejoignez le sur sa page Facebook Jonas Kerszner.

Vous souhaitez vous engager dans la mobilisation Kicking Cancer et vous lancer avec nous dans l’organisation de ces rencontres médecins-patients-thérapeutes ?

Rejoignez notre groupe Facebook !

Retrouvez la story de Cindy et de ses curcumabox ici !