Écrit par Estelle Marie

L’ambition de MakeSense STORIES est de raconter des histoires qui inspirent les citoyens et leur donnent envie de s’engager, que ce soit auprès de la mode éthique, du zéro déchet et des poubelles ou de la transition énergétique.

Alors c’est tout simple, si un projet ou une cause te tient vraiment à coeur, que tu as envie de partager au plus grand nombre une innovation avec un impact social ou environnemental qui mériterait d’être davantage reconnue, le KESAKO est fait pour toi !

via GIPHY

Par où commencer ?

Un KESAKO, c’est un format d’article drôle, efficace qui présente brièvement en 4 points un projet, une initiative, une innovation avec un impact social ou environnemental. Le but, c’est de donner envie à des gens qui ne partagent pas forcément ton engagement sur le sujet (voire ne le connaissent pas du tout) d’aller plus loin ou même de participer au projet.

Voici un exemple mettant en avant les frigos solidaires pour t’aider à te lancer : http://makesense.org/un-frigo-solidaire-kesako/

Pour qui écris-tu ?

Le but n’est pas de rédiger un essai scientifique mais d’inciter des citoyens à passer à l’action. Pour cela, pas la peine d’être spécialiste dans le domaine Il suffit d’être le.la plus claire et le.la plus synthétique possible et surtout,

via GIPHY

Comment rédiger ?

Tu as déterminé le projet que tu souhaites faire connaître à ton entourage ? Il ne te reste que le plus important : le rédiger.

1- Tu peux pour commencer réfléchir aux 5W ou en français les traditionnelles questions qui font la base du journalisme : Pourquoi ? Comment ? Qui ? Quand ? Où ? Tu peux activer

Ensuite, il te faudra répondre à 4 questions de manière brève et concise  (un paragraphe de 10 lignes maximum) :

Pourquoi ?
Il te suffit d’expliquer le projet, son but, ses objectifs.

Comment ?
Dans ce deuxième point, tu peux développer le fonctionnement, le concept. Autrement dit le “comment ça marche” !

Où ?
Ce troisième point est consacré à la localisation du projet : quartiers, villes, pays…

Quel avenir ?
On ne peut pas évaluer l’impact d’une solution sans la mesurer dans le temps et faire des prévisions. Dans ce dernier point, il te faut donc préciser ( brièvement ) quelles sont les attentes du projet et les retombées qu’il devrait entraîner. N’hésite pas à parler des limites !

Il te faudra ensuite rédiger le chapô ! Le chapô, c’est ce petit texte en haut d’un article qui introduit et donne envie au lecteur d’aller plus loin ! Tu dois ainsi replacer le contexte du projet et donner quelques actualités, voire même quelques blagounettes si tu te sens d’humeur.

via GIPHY

Tu peux illustrer chaque partie avec une image, un gif.

Une fois ton késako terminé, lis attentivement :

A toi de jouer !