Écrit par Sense Reporter
Les cosmétiques et produits hygiéniques s’immiscent de plus en plus dans notre quotidien, et ça craint ! Pourquoi ? Générations Cobayes connait bien le sujet et nous en parle. . .
Générations CobayesGC Logo est un mouvement de jeunes engagé-es pour le bien-être de toutes et tous. Leur objectif ? Mobiliser les 18 – 34 ans sur les liens entre pollution environnementale et santé, pour stopper l’augmentation des maladies chroniques (cancer, asthme, obésité, stérilité, etc.).
1- C’est quoi le rapport entre ma libido et le pétrole ?
Le pétrole, c’est LA matière première utilisée pour fabriquer le plastique (entre autres), mais aussi certains additifs alimentaires et d’autres composants de cosmétiques. Et le plastique, c’est fantastique… OU PAS ! Il peut contenir des phtalates et des bisphénols, ces merveilleuses substances qui agissent comme des « perturbateurs endocriniens » et peuvent donc dérégler ton système hormonal, et donc potentiellement ta libido ! Mais aussi d’autres problèmes de santé comme des problèmes de fertilité, des cancers, des problèmes neurologiques, etc.
 Générations Cobayes
Ce n’est pas le genre de lien qui fait tilt, pourtant ça nous concerne tous ! C’est pour ça que, depuis 2013, nous recommandons, avec le mouvement Générations Cobayes, de limiter au maximum les usages du plastique pour les contenants alimentaires ou vos jouets intimes, ou de passer à du « sans phtalate »…
 
2- La chimie y en a partout, faire moi-même mes cosmétiques ça va réellement changer quelque chose?
Oui, en effet, la chimie, c’est pas que dans les plastiques malheureusement. On en trouve dans à peu près tout !
Mais la bonne nouvelle c’est que OUI ! Faire soi-même ses cosmétiques peut être une vraie solution, notamment pour comprendre concrètement ce que tu te mets sur le visage ou sur les dents !
La chimie ça peut aussi être sain : en fabricant toi même tes produits quotidiens, tu passes de 20 à 5 ingrédients dans ta crème, tu découvres à quoi servent les différents composants (et crois-moi, beaucoup ne sont pas là pour faire du bien !), tu fais très souvent des économies, et surtout, tu te fais du bien !
3- Un tour de France de l’éco-orgasme, ça veut dire quoi ?
Ca veut dire une expérience magique et unique ! En 2015, je suis partie sur les routes de France à bord d’un van à pois roses (couleurs de l’éco-orgasme), pour rencontrer tous les jeunes qui se posent des questions sur les produits qu’ils consomment au quotidien et l’impact que ça peut avoir sur leur santé. Nous avons organisé des soirées, des conférences, des formations pour leur expliquer comment suivre les « 7 commandements de l’éco-orgasme » et éviter ainsi, à chaque étape de la drague, tous les polluants chimiques du quotidien dans l’alimentation, les cosmétiques et même les jouets coquins !
Concrètement : 5 mois de voyage, 15 villes, des dizaines d’évènements organisés et plus de 2600 étudiants sensibilisés… En bref, que du bonheur ! Cela a été un vrai coup de boost pour permettre au mouvement de changer d’échelle en s’appuyant sur des « commandos éco-orgasme » de bénévoles dans plus de 10 villes françaises ! Et ce n’est que le début !
Eco-orgasme4 – Trois gestes que je peux faire dès aujourd’hui pour aller vers une vie plus éco-orgasmique ?
1/ Virer au max le plastique de ta vie – surtout ta vie sexuelle ! Il y a pleins d’alternatives beaucoup plus safe : bois, verre, inox, etc. On a dégoté quelques bons plans de ce côté-là.
2/ Aérer au moins 10 min par jour ta chambre et ton appart pour évacuer les pollutions qui s’échappent de tes draps, tes meubles, tes produits d’entretien…chez toi, c’est 10 fois plus pollué que dans ta rue !
3/ Fais toi plaisir en mangeant sain ! Oui, tu vaux mieux que ton plat préparé réchauffé au micro-ondes… Achète toi des bons produits, passe 10 min de plus par jour dans ta cuisine et zou ! En panne de recettes ? Générations Cobayes sort une campagne sur le sujet mi-avril 🙂
À suivre donc !
5 – C’est quoi votre call-to-action ?
Le premier, c’est Informez-vous ! S’informer et choisir les bons produits, c’est déjà agir pour ne plus être des cobayes des grands industriels.
Le deuxième, c’est Rejoignez-nous ! On est aujourd’hui une communauté de 40 000 jeunes qui veulent développer des solutions et continuer à se faire du bien tout en diffusant des messages positifs. On a besoin d’être encore plus nombreux pour dire adieu aux maladies chroniques et à l’infertilité qui grimpent ! Go ?

 

 

logo Générations Cobayes
Si le sujet vous intéresse, Générations Cobayes sera à la MKS Room de ce jeudi 24 mars à la Gaîté Lyrique avec d’autres acteurs influents de l’éco-