Écrit par Sense Reporter

Sauver des princesses, piloter des karts, exploser des briques et voler des avions de chasse, tout ça est possible dans un jeu vidéo. Mais peut-on jouer à changer le monde ou changer le monde en jouant ? L’équipe de GameImpact, qui a co-organisé cette événement en partenariat avec MakeSense et le Gamelier, y répond par l’affirmative et nous explique pourquoi et comment durant cette émission : bienvenue dans l’univers de l’impact gaming !

La Gaîté Lyrique (Paris) a accueilli le 18 Mars dernier une MKS Room spéciale « Gamers à impact ». #NoCheatCode

L’intégralité de l’émission est disponible en replay ci-dessous :

Alors que 74% des français se disent au moins joueurs occasionnels, il est temps de mettre en avant les belles initiatives du jeu vidéo.  Le joueur lambda, dont la moyenne d’âge a dépassé les 30 ans, a mûri et cherche de nouvelles expériences. Il en crée aussi. Ainsi, au même titre que le cinéma ou le livre, le jeu vidéo s’engage.

« Le jeu vidéo est un média à part entière »

Malgré les clichés et les critiques tenaces (si on vous dit gamer, il y a encore de fortes chances pour que vous pensiez à lui et non à elle ou encore lui) le jeu vidéo est aujourd’hui un média à part entière. D’une part, parce qu’il s’agit d’une industrie qui pèse aujourd’hui plus lourd que celle du cinéma. Mais surtout parce qu’ils sont de plus en plus nombreux à y voir une opportunité sans précédent de créer du sens et avoir un impact démultiplié sur les grandes causes de notre temps.

Des initiatives innovantes, il y en a beaucoup. Celles présentées pendant cette émission s’attaquent aux trois thèmes clés suivants :

Se soigner et/ou se former par le jeu vidéo

Hacker la science grâce à l’impact gaming

Sensibiliser et mobiliser les communautés du jeu vidéo sur les enjeux actuels

La discussion entre les intervenants témoigne de l’incroyable inventivité d’un secteur où tout reste à défricher:

DOWiNO – entreprise lyonnaise de « games, movies & apps » for change, créatrice du jeu pour malvoyants « A Blind Legend ». Vous pouvez d’ailleurs les soutenir via leur campagne de crowdfunding pour Smokitten, le premier jeu vidéo pour arrêter de fumer… ou ne jamais commencer !

Le Desert Bus de L’Espoir – un road trip virtuel caritatif de 60h au profit du secours populaire

Games For Change Europe – Association de promotion de jeux vidéo à impact social dont le festival Games For Change Europe Festival a lieu début juin !

Le C.R.I (Centre de Recherche Interdisciplinaire) avec Antoine Taly – professeur et chercheur, enseigne à ses étudiants les mécaniques du jeu vidéo pour résoudre de problèmes scientifiques.

Le C.N.A.M avec la docteur Stéphanie Mader – travaille sur le game design (les mécaniques) du jeu vidéo à portée thérapeutique.

Enfin l’artiste-musicien-développeur de mini-jeux vidéos Gagoug conclue la discussion par un live électronique/pop/vidéoludique mémorable ! Son univers est à découvrir ci-dessous :

https://soundcloud.com/alexandregagoug

 

#GetInTheRoom!