Écrit par Estelle Marie

Souvenez-vous : en juin 2017 le Carillon  Cap ou Pas Cap et La Cantine du 18 créaient le tout premier frigo solidaire de Paris dans le XVIIIème arrondissement. Ce mois-ci, un troisième frigo ouvre ses portes au Bar commun (135 rue des Poissonniers). Précurseurs les Frenchies ? Absolument pas ! A Berlin, Londres, ou Madrid ce curieux concept se trouve déjà dans plusieurs quartiers de la ville. MakeSense STORIES vous dit tout sur le pourquoi du comment du frigo solidaire en quatre points.

Un frigo solidaire, à quoi ça sert ?

Il s’agit d’un nouveau concept d’économie solidaire de partage et d’échange. Ce frigo permet de lutter contre le gaspillage alimentaire, en particulier les invendus des restaurants et des supermarchés. Mais il permet surtout de venir en aide aux personnes démunies qui n’ont pas de quoi manger à leur faim au quotidien et de créer du lien social puisque vous pourrez rencontrer encore plus de nouveaux potes que dans votre bar préféré !


via GIPHY

Un frigo solidaire, ça fonctionne comment ?

Rien de plus simple ! Les habitants du quartier est libre de déposer de la nourriture (vous ne savez que faire de tous ces paquet de pâtes en promo chez Carrefour?) ? aussi un excellent moyen pour les commerçants et les restaurateurs de déposer leurs invendus : fruits, conserves, plats préparés… Chacun est ensuite libre de se servir gratuitement, 24h/24, sans avoir besoin de déposer quoi que ce soit ! Seule condition : le frigo n’accueille pas de viande et de poisson, pas de produits entamés et pas d’alcool. Mais certains peuvent accueillir des vêtements !

Un frigo solidaire, où ça ?

Si Paris compte déjà trois frigo solidaires, il en existe aussi à Metz, Marseille ou encore Strasbourg et le concept se répand déjà dans toute l’Europe depuis que Berlin a ouvert son premier frigo en 2015. La plupart du temps situé devant des restaurants ou des commerces, on peut aussi bien en trouver au beau milieu de la rue comme c’est le cas en Inde où I Feed Good a réalisé une très belle vidéo autour du concept.

Le frigo solidaire, quel avenir ?

En trois ans, le réseau allemand Foodsharing a permis de sauver plusieurs centaines de tonnes d’invendus alors que selon l’Ademe, 10 millions de tonnes de nourriture ont été jetées en France en 2016 ! Toutefois, il n’existe pas réellement de textes de lois encadrant ce concept et le flou juridique persiste quant aux invendus des commerçants. Les associations ne peuvent pas mettre en place ce frigo sans passer par une structure commerciale et en cas d’intoxication alimentaire, le particulier est en droit de se retourner contre le commerçant…ce qui en refroidit plus d’un.

Des frigos en libre-service pour les plus démunis

Des frigos en libre-service pour les plus démunis, c'est l’idée des Frigos Solidaires.Natoo et Baptiste Lorber racontent.

Publié par Brut sur lundi 12 février 2018

 

Vous voulez lutter contre le gaspillage alimentaire ? Rejoignez le groupe Facebook Food Security !